Il vend des joints au café: une banalisation de la drogue.

De la drogue partout.

Drissa D est un jeune homme d’une vingtaine d’année vendeur de café à Bagadadji. Le jeune homme de teint noir grand et mince quitte tous les jours Magnambougou pour aller vendre du café à Bagadadji. Depuis un certain temps les affaires marchaient plutôt très fort.

L’endroit ne désemplissait plus, les va et vient des jeunes étaient devenu un véritable ballet. Intrigué devant tant d’affluence les policiers du coin commencèrent à surveiller les faits et gestes du commerçant et de ses clients. Très vite ils se rendent compte que clients et vendeur font d’autres transactions autour du café dans cette ruelle mal éclairée de Bagadadji. Ils enquêtent et se rendent compte que le jeune cafetier emballe l’herbe avec le pain.

Interpellé il est conduit au pôle économique qui le met à la disposition du tribunal de la Commune 6.

Drissa D a reconnu les faits et sollicité la clémence de la cour pour une liberté provisoire. La cour rejeta sa requête  au motif que les  risques que ses activités font  peser sur les populations notamment les jeunes sont trop importants. Il a été placé en détention provisoire jusqu’à son jugement.

Source H.T

Aucun commentaire pour le moment

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.