Chanvre indien: il empoche plus 4 millions par jour.

Une recette de 4.500.000FCFA.

M Dembélé est un jeune diplômé sans emploi domicilié à Baco-Djicoroni  ACI. Le jeune homme de taille moyenne et de teint noir est comme presque comme tous les jeunes gens de son âge sans emploi. Après avoir terminé ses études il  cherche en vain du travail.

Il flâne dans les rues de la ville, c’est alors  qu’il est contacté par un commerçant du Dabanani pour vendre du chanvre indien. Il accepte sans hésiter et commence à écouler la marchandise. De détaillant il devient très vite un grossiste, le jeune Dembélé dispose désormais d’un réseau pour écouler ses joints. Tous les jours il  encaisse une « recette » 4.500.000 FCFA jusqu’à ce que la police l’arrête.

Conduit devant le juge il explique que face aux difficultés de la vie, logement, nourriture, habillement sans compter les loisirs et les éventuels problèmes de santé plus le besoin d’un foyer à fonder il n’avait pas le choix. Il lui fallait réagir et gagner de l’argent coûte que coûte pour couvrir ses besoins. Il a choisi la voie du « Brigadier » d’Iba Montana: gagné de l’argent sans travailler, « Nasôngon bô la barakè bali ».

Pour ces raisons le jeune a demandé la clémence de la cour et sollicité la liberté conditionnelle. Le président du tribunal a rejeté ces arguments en rappelant la nuisance du produit vendu.

M Dembélé a été condamné à 2 ans de prison ferme.

Source H.T

Aucun commentaire pour le moment

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.